Header

Compte rendu du Comité d’étoile de Creil le 7 novembre 2013

15 novembre 2013 | Posté par Lutece dans Actualités

Le comité de l’Etoile de Creil s’est déroulé  le 7 novembre à l’IUT, il a réuni :

– pour le Conseil Régional : F. CORNIER (nouveau Directeur des Transport), A. FERTE (Directeur adjoint des transport), D. BEURDELEY (Vice Président chargé des transports)
– pour la SNCF :  J.-A. MOUGENOT (Directeur régional SNCF), D. NORMANT (Directeur TER Picardie), Ph. LE CALVEZ (Responsable de lignes Paris – St-Quentin et Paris – Amiens)
– pour RFF : S. MOSSON
– des représentants des collectivités locales (Boran sur Oise, Chantilly, Coye la Forêt, Creil, Laigneville, Liancourt, Montataire, Mouy, Rantigny), l’Association LUTECE, la FNAUT Picardie, le collectif SNCFvamtuer et différents usagers de l’étoile de Creil.

1) Présentation de la nouvelle convention Région – SNCF

Le Directeur régional des Transports a indiqué que 77 trains, parmi les plus empruntés, bénéficiaient d’un suivi particulier.
L’indemnisation directe des usagers, en cas de retard supérieur à deux heures ou bien une remise de 20 % sur l’abonnement en cas de dysfonctionnements importants répétés, est actée.
Les pénalités versées à la Région sont également augmentées, ce qui devrait inciter la SNCF à se donner les moyens d’améliorer la qualité de service.

Un usager a protesté contre la suppression de la présence obligatoire des chefs de bord, dont l’expérimentation est prévue à partir de juillet prochain, mais le Conseil régional n’a pas souhaité relancer ce débat, certes important, qui a monopolisé une bonne partie de la réunion du comité d’étoile de Beauvais.

2) Présentation des statistiques de production TER

La réunion a commencée comme toujours par une présentation de beaux tableaux et graphiques. La SNCF a reconnu que les résultats n’étaient pas fameux. Les causes des perturbations sont habituelles : incidents d’infrastructure, pannes de matériel, manque de personnel, conditions climatiques (feuilles sur les voies et humidité), le tout amplifié par les travaux.

Selon D. Normant (directeur régional TER), le budget consacré à l’élagage des arbres et au nettoyage des rails à l’automne a été doublé par rapport à l’année dernière.

Nous avons posé à nouveau le problème du manque de maintenance, dont les moyens consacrés en termes de personnel et de matériel (stock de pièces détachées) sont à nos yeux insuffisants, ce qui provoque des pannes à répétition et des indisponibilités prolongées des rames.
La SNCF nous répond qu’elle a du mal à obtenir des sillons pour acheminer son matériel, qu’elle doit améliorer sa productivité et qu’elle a réorganisé sa maintenance en « découpant » les interventions pour réduire les temps d’immobilisation du matériel.
Tout cela nous paraît un peu léger, et nous attendons toujours de constater des améliorations durables !

3) Travaux à venir

Des questions sont posées par des usagers sur l’état des gares : passerelle de Clermont par exemple.
Les travaux de modernisation des gares sont annoncés : Clermont, Saint Just, Montataire.

Des grands chantiers, indispensables mais générateurs de perturbations, continuent sur notre réseau pendant les prochaines années. Sont prévus au programme pour les prochains mois des travaux sur les principaux axes : les lignes Creil-Paris, Creil-Beauvais et Creil-Amiens. Au programme pour les prochains mois :

Paris – Creil – Amiens, Paris – Creil -Saint-Quentin :

Le nouveau poste d’aiguillage informatisé de Chantilly, commandé depuis Orry, sera mis en service samedi 30 novembre. Cette opération implique une interruption des circulations entre Creil et Orry, avec des trains détournés et des bus de substitution.
Voir cet article : www.asso-lutece.org/tx-30-11-13

Creil – Beauvais :

Après un mois de fermeture cet été pour le renouvellement de 2,3 km de voie et le remplacement de traverses, la ligne Creil – Beauvais sera de nouveau totalement interrompue du 30 juin au 13 décembre 2014 (!!!)

Ce chantier prévoit la mise en accessibilité des gares, le renouvellements de 2 petits ponts et de voies d’évitement.

L’élu de Montataire présent à la réunion pose le problème des conséquences de cette fermeture de la ligne. Il souligne que les usagers auront tendance à reprendre leur voiture et il demande à la SNCF ce qu’elle prévoit de faire pour empêcher la fuite de la clientèle. La SNCF lui répond que la fermeture de cet été a permis de faire le test. Des bus directs — en plus des bus omnibus — seront mis en place pour permettre un service correct des usagers.
Le problème de la fermeture des gares de la ligne est également évoqué : la SNCF maintiendra leur ouverture en septembre pour informer les usagers et délivrer les abonnements.

Des usagers s’interrogent : comment la clientèle occasionnelle sera-t-elle informée si les gares sont fermées ? Com-ment se fera la maintenance des gares de la ligne pendant l’arrêt de circulation des trains ?

Un usager demande pourquoi les travaux ne seront pas réalisés de nuit. R.F.F. lui répond que, dans ce cas, les tra-vaux n’auraient pas pu être réalisés, à cause de coûts trop élevés (20 % de surcoût)…

LUTECE fait part de son incompréhension quant à la durée de l’interruption de circulation, estimant que l’ampleur des travaux ne justifie pas cinq mois et demi de fermeture.
Le représentant de R.F.F., agacé, rétorque que des études ont été menées par des bureaux indépendants pour la mise en œuvre de ces travaux…
Mais ces études prennent-elles en compte les usagers et le développement de la ligne ? Vraisemblablement non !
Cette justification est loin de nous convaincre, d’autant qu’un autre responsable de RFF nous a confié que la fermeture totale de ligne avait pour but de se passer du personnel d’encadrement SNCF, et que le manque d’entreprises spécialisées disponibles ne permettait pas de regrouper au mieux les différents chantier prévus.
Cela peut paraître étonnant dans un pays où le nombre de chômeurs n’a jamais été aussi élevé !

Paris – Amiens :

Des chantiers de renouvellement des voies et appareils de voie sont également planifiés à Longueau, Amiens et Creil, mais RFF n’a pas été capable de fournir des précisions sur les perturbations que vont provoquer ces travaux.

4) Horaires 2015

Le mécontentement s’est cristallisé sur la détérioration des liaisons régionales et interrégionales.

D’abord, la grille horaire Creil-Paris est mieux équilibrée et devrait améliorer la répartition des usagers dans les trains pour Paris. En revanche, les relations entre le bassin creillois, Clermont et Amiens deviennent difficiles, les deux arrêts de trains Intercités du matin (7 h 31 et 8 h 31) étant supprimés à Creil. Des correspondances vers les directs pour Amiens deviennent impossibles, ce qui augmente le temps trajet de façon inacceptable, en particulier pour les nombreux étudiants du sud de l’Oise qui font l’aller et retour tous les jours.

L’histoire se répète : en 2010, il avait fallu batailler pour garder ces arrêts et nous allons donc recommencer ! Des usagers de  Chantilly interviennent sur ce dossier : ils soulignent la mauvaise articulation entre TER et Intercités, rendant incommode la liaison avec Amiens.

La desserte de villes moyennes telle que Clermont ou St Just-en-Chaussée est dégradée par la perte de semi-directs en journée.

Ensuite, l’amplitude est également réduite pour certaines gares : ainsi, le dernier train entre St Quentin et Creil part-il  à 19 h 47, la dernière liaison Compiègne-Creil s’effectue à 20 h 35 et le dernier train vers Creil quitte Beauvais à 18 h 49 (avant 19 h !), — tout cela est beaucoup trop tôt pour beaucoup de salariés.

Enfin, certains usagers se plaignent de la mauvaise qualité de la desserte de Villers-St Paul, privée d’arrêt vers Paris pendant 7h50 l’après midi alors que plusieurs trains « omnibus » y passent sans sa desservir ! M. Beurdeley rétorque que, comme ils bénéficient du réseau des bus du S.T.A.C., les usagers de cette gare possèdent une « offre de rabattement suffisamment riche » vers Creil.

Nous répondons à cela qu’il n’y a pas de raison que les 6100 habitants de cette ville soient obligé de perdre beaucoup de temps dans les bus pour rejoindre Creil alors qu’ils ont une gare !


Les propositions de LUTECE concertant le Service Annuel 2015 sont remises au Conseil Régional et à la SNCF qui les étudieront.


Conclusion :
LUTECE a pu faire remonter les demandes des usagers et se faire entendre, mais nous attendons les résultats ! Affaire à suivre de très près.
Il faut également relever un autre point positif, la présence de plusieurs élus, ce qui montre à quel point le dossier des transports devient de plus en plus important pour les communes de l’Oise où résident de nombreux salariés pendulaires.

Vous pouvez suivre les réponses à cette entrée par RSS 2.0 Vous pouvez laisser un commentaire, or trackback.

4 Réponses

  • Pingback: Compte rendu du Comité d’Etoile de Creil le 26/05/14 | Association Lutece

  • GRESSIER says:

    Un avant goût de se que nous allons vivre sur la ligne Creil-Beauvais remplacée par des bus pendant les travaux car ce matin : grève !!! un bus à 8h04 à Hermes-Berthecourt arrive déjà plein ! il reste 3 places pour une trentaine de personnes…
    la majorité est donc restée en plan je fais partie des 3 chanceux mais comment vais-je rentrer ce soir ??? un bus en remplacement de 2 trains dont un blindé par les collégiens et lycéens surtout le lundi avec les internes et leurs valises ! mais ou est le service minimum ? ça posait déjà des soucis en juillet donc hors période scolaire c’est prometteur…

    • Alexis says:

      Bonsoir GRESSIER,
      merci pour votre témoignage que j’ai transmis à la Responsable De Ligne afin d’éviter que cette situation se reproduise.
      Pour information, comme nous l’avions demandé en septembre 2013, il est prévu que les trains soient remplacés par plusieurs bus avec différentes dessertes en heure de pointe afin de proposer une capacité de transport suffisante et de limiter l’augmentation du temps de parcours pour la majorité des usagers pendant la trop longue période de travaux planifiée à partir de juillet.
      Le plan de transport devrait nous être communiqué le mois prochain et nous vous en tiendrons informé sur ce site.
      Cordialement.

  • Pingback: Compte rendu du Comité d’Etoile de Compiègne le 18 Novembre 2013 | Association Lutece



Répondre à GRESSIER Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *