Header

Compte rendu de l’audience des associations au Conseil Régional le 23/06/2017

28 juin 2017 | Posté par Alexis dans Actualités

Présents :  Franck Dhersin, Président commission Transports, Jason Cassata, assistant de F. Dhersin, Patricia Chauvin, service transports conseil régional qui remplaçait François Cornier, Directeur Transports, Alexis Cosma (LUTECE), Antoine Lamotte (AUTAN et ADU), Christiane Dupart (FNAUT Hauts de France).
Nous avions proposé à Gérard Dupagny (Asso A fond de train) de se joindre à nous.

1) Point sur les trains Intercités

Nous rappelons nos demandes concernant les trains IC (cf. documents envoyés l’année dernière sur le niveau de confort, sur les dessertes, sur la réservation non obligatoire). Nous insistons sur le maintien de la 1e classe même si nous proposons que sa taille soit réduite au profit de la 2nde. Les trains Intercités repris par la région ne doivent pas être de simples TER longues distances mais des trains avec un niveau de confort « grandes lignes ».
Nous demandons aussi à être consultés sur les aménagements intérieurs, y compris en ce qui concerne l’accessibilité. Une concertation de ce style a eu lieu en Normandie et pourrait donc se faire dans les Hauts de France.

F. Dhersin nous annonce avoir obtenu un engagement du constructeur Bombardier pour une livraison des premières rames à deux niveaux qui remplaceront les Corail en 2019. Ces livraisons devraient s’étaler jusqu’en 2021 car d’autres Régions sont également sur la liste d’attente.
Dans les grandes lignes, ce matériel semble se rapprocher des besoins que nous avons exprimés puisqu’il sera doté d’environ 900 sièges (en cas de circulation de trains longs de deux éléments) et l’aménagement serait de type « Omnéo Prémium », version qui a été retenue pour le remplacement des Intercités normands mais dont les options, dont l’éventuelle 1ère classe, restent à définir pour les Hauts-de-France.
Les 250 M€ de subvention de l’Etat devraient permettre l’achat d’environ 19 de ces rames (à confirmer).

Ce à quoi pourrait ressembler le train à 2 niveaux "Omnéo Premium" qui remplacera la plupart des rames Corail.

Ce à quoi pourrait ressembler le train à 2 niveaux « Omnéo Premium » qui remplacera la plupart des rames Corail.

La relation Boulogne <> Paris, qui nécessite quant à elle un matériel spécifique puisque pas encore électrifié entre Amiens et Rang du Fliers, sera comme prévu équipée début 2019 de 10 rames Coradia Liner commandées par l’Etat, semblables à celles en cours de livraison sur Paris – Belfort.

Coradia Liner Alstom

La 2nde classe du « Coradia Liner », actuellement en service sur Paris – Troyes et qui circulera en 2019 sur Paris – Boulogne

Concernant la politique de desserte, s’il est rappelé la pertinence du maintien de liaisons rapides entre les grands bassins de population aux heures de forte affluence, un consensus semble se dégager sur la nécessité d’apporter une fréquence correcte à l’ensemble des usagers des gares moyennes et d’assurer un maillage efficace du territoire en journée.
Un compromis devra être trouvé entre rapidité et fréquence.

Monsieur Dhersin prend note est nous assure qu’il y aura concertation à la fois sur les aménagements et sur les dessertes.  A suivre…

2) Tarification

Intercités a changé sa tarification en avril. Si la nouvelle formule peut être intéressante pour des voyageurs très occasionnels qui réservent longtemps à l’avance leur billet et qui peuvent bénéficier de prix avantageux, elle est inadaptée aux porteurs de cartes qui ne bénéficient plus de tarifs fixes « bleus et blancs » mais de tarifs aléatoires et qui doivent payer un supplément s’ils veulent un billet « ouvert », valable 7 jours. Les trains TER eux, gardent la même tarification période bleue ou blanche, valable 7 jours. Etant donné l’imbrication sur nos lignes des TER et des IC cette nouvelle tarification est incompréhensible pour les usagers, voir pour les agents au guichet. Cet imbroglio cessera en 2019 avec la reprise officielle des IC par la région mais en attendant la situation est confuse. Nous demandons au Conseil régional de voir ce problème avec la SNCF qui est d’ailleurs au niveau régional consciente du problème.

L’absence d’harmonisation tarifaire entre les deux régions met certains usagers en difficulté. Nous présentons une situation qu’il faut absolument régler : un usager de Lille doit suivre une formation à Amiens mais il ne peut pas bénéficier d’un tarif réduit car les modalités d’obtention de la tarification sociale sont différentes entre la Picardie et le Nord pas de Calais. C’est un comble quand on sait que X. Bertrand a mis l’emploi et la formation au cœur de son action ! F. Dhersin s’engage à poser la question à XB et à résoudre ce problème.

 3) Concertation

Nous rappelons nos besoins de concertations régulières sur la nouvelle convention, la tarification, les horaires etc. et insistons sur le fait que nous avions des habitudes bien établies en Picardie dans ce domaine.

En ce qui concerne les CORETER dont la formule actuelle ne nous satisfait pas, F. Dhersin souligne qu’il a beaucoup insisté auprès de la présidence pour que des CORETER aient lieu avant l’été, d’où leur réunion dans l’urgence mais l’organisation devrait à l’avenir être améliorée et aboutir à un plus grand nombre qu’actuellement (pour rappel seulement 1 par département, sauf exception).

La concertation sur l’accessibilité doit aussi être remise en place dans le cadre de la nouvelle région.

F.D. propose une rencontre avec les associations tous les 6 mois. Nous sommes d’accord avec cette suggestion mais demandons par souci d’efficacité que la SNCF soit présente ainsi que le directeur Transports du conseil régional.
Cette rencontre pourrait être parfois « délocalisée » à Amiens par exemple.

 4) Questions diverses

  • Fiches horaires : nous souhaitons qu’un nombre minimum de fiches horaires soient disponibles sur demande au guichet pour les usagers, nombreux, qui n’ont pas internet.
  • Liaisons régionales, interrégionales et transfrontalières : Pour que la nouvelle région devienne une réalité et puisse vraiment se développer, il faut améliorer les liaisons entre les différents pôles régionaux (la SNCF nous conseille souvent de passer par Paris !!), entre les régions limitrophes (Grand Est et Normandie) et bien sûr avec les pays frontaliers.
  • Lignes à rénover : La région a décidé de rénover la ligne Abbeville – Le Tréport. Nous demandons de faire le point sur les autres lignes menacées lors de la réunion de décembre. Une bonne nouvelle si cela se concrétise !
  •  Barreau Roissy Picardie : L’association AUTAN souhaite que la liaison Roissy Creil Compiègne soir prolongée jusqu’à Saint Quentin. Elle s’inquiète d’autre part sur le devenir de la Gare TGV Haute Picardie qui pourrait péricliter suite à la liaison TGV Roissy Creil Amiens.

CONCLUSION

 Réunion intéressante, nous avons été écoutés, nos demandes ou remarques ont été notées mais le nouveau Vice Président Transports n’est toujours pas nommé et son rôle est décisif pour l’avancement des dossiers ! Suspense !

Vous pouvez suivre les réponses à cette entrée par RSS 2.0 Vous pouvez laisser un commentaire, or trackback.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *