Header

Présents :  Franck Dhersin, Président commission Transports, Jason Cassata, assistant de F. Dhersin, Patricia Chauvin, service transports conseil régional qui remplaçait François Cornier, Directeur Transports, Alexis Cosma (LUTECE), Antoine Lamotte (AUTAN et ADU), Christiane Dupart (FNAUT Hauts de France).
Nous avions proposé à Gérard Dupagny (Asso A fond de train) de se joindre à nous.

1) Point sur les trains Intercités

Nous rappelons nos demandes concernant les trains IC (cf. documents envoyés l’année dernière sur le niveau de confort, sur les dessertes, sur la réservation non obligatoire).… Lire la suite

Etaient présents (entre autres)
Pour le Conseil Régional : D. Rumeau, M. Desmaretz (Direction Transports)
Pour SNCF : D. Normant (Directeur TER Picardie), Y. Dubreucq (SNCF Réseau)
Pour les associations d’usagers : A. Cosma (Pdt LUTECE), C. Dupart (Pdte Fnaut Hauts-de-France), P. Borycki, B. Royant (LUTECE) et d’autres usagers (Saint Just, Clermont)
Deux élues locales (Noyon et Villers Saint Sépulcre) et trois élues régionales (A. Fontaine, S. Hérizi et F. Massau),
S. Defontaine (SMTCO)

Un comité qui s’est déroulé dans un contexte particulier puisque le Vice-Président du Conseil Régional en charge des Transports, G.… Lire la suite

A partir du 9 juillet 2017, les premières des 7 rames commandées en 2013 par la Région Picardie entreront progressivement en service sur les lignes Amiens <> Paris et Compiègne <> Paris.
Il aura fallu attendre plus de 3 ans pour que les premières de ces nouvelles rames soient enfin été livrées depuis l’usine Bombardier de Crespin, dans le Valenciennois, afin de permettre la formation des agents. C’est dire l’importance d’anticiper bien en amont les investissements !

Ces rames de 720 places assises permettront, lorsqu’elles circuleront en trains longs, de constituer des trains de 1440 places assises.Lire la suite

Retards, suppressions, trains bondés et voitures sans chauffage : c’est le quotidien des usagers des TER et Intercités des lignes Amiens – Paris, Saint-Quentin – Paris et Beauvais – Paris depuis le 5 janvier.

La relative accalmie après les déboires survenus les premiers jours de la mise en place des horaires 2015 aura été de courte durée.

Certes, nous ne pouvons pas tenir la SNCF pour responsable des aléas qu’elle ne maîtrise pas, comme l’application du plan Vigipirate en cas de bagage abandonné, mais la plupart des incidents que nous subissons depuis janvier ont des causes bien identifiées et reconnues par la SNCF : le manque de fiabilité du matériel et les deux chantiers simultanés.Lire la suite

Il a réuni des représentants et responsables du Conseil Régional (D. Beurdeley, F. Cornier, J. Covet), de TER Picardie (D. Normant, C. Protin, P. Le Calvez) et de RFF (P.-Y. Biet) mais Intercités était absent pour une raison inconnue.
Des membres et responsables du LUTECE ainsi que des contributeurs de SNCFvamtuer étaient venus en force.
Plusieurs maires ont également pris la peine de participer, ce qui est un bon point pour eux.

Comme cela avait été demandé par la FNAUT Picardie et LUTECE, la longue présentation des statistiques a été raccourcie, laissant à l’expression des usagers et aux débats une large part de la réunion.… Lire la suite

Vendredi 4 avril, le Conseil Régional de Picardie a convié des associations et collectifs d’usagers ainsi que des journalistes à une marche d’essai d’un nouveau train qui entrera en service commercial le 25 avril.

Régiolis
Quelles sont les particularités de ce matériel TER ?

D’un point de vue technique…

Ce nouveau matériel est un automoteur bimode, à l’instar des AGC B82500 qui circulent en Picardie depuis mars 2010, c’est à dire qu’il est capable de circuler aussi bien en mode électrique (alimenté depuis la caténaire) qu’en mode thermique grâce à ses six « powerpack » diesel, indispensables sur les lignes non-électrifiées.… Lire la suite