Header

Modalités de dédommagement des abonnés de la ligne Beauvais – Paris

24 septembre 2014 | Posté par Alexis dans Actualités

La FNAUT Picardie et LUTECE ont rappelé au Conseil Régional et à la SNCF que le dédommagement promis devait s’appliquer immédiatement, sans attendre la fin du conflit déclenché par la mise en place de l’Accompagnement Non Systématique des trains, qui affecte lourdement les usagers de la ligne Beauvais – Paris depuis le 6 juillet.
Suite à nos sollicitaions, Dominique Normant, Directeur Délégué TER Picardie vient de nous communiquer les modalités d’indemnisation des abonnés :

Nous avons finalisé en début de semaine les modalités du dédommagement et procédons actuellement à l’information du personnel afin qu’il puisse répondre aux questions des usagers.

La communication « officielle » vers les abonnés se déroulera à partir de demain.

 Compte tenu de la multitude de cas du fait de la période des congés, nous avons souhaité confier la réalisation du dédommagement à un organisme unique, le Centre de Relation Client TER Picardie. Les abonnés vont être informés de ce point. Le dédommagement, sous forme de bons d’indemnisation, interviendra contre remise des titres de transport de juillet et août (nous avions informés les abonnés de la nécessité de conserver ces derniers).

 Pour votre information, le montant du dédommagement variera entre 20 et 60% d’une mensualité selon la période de congés pendant laquelle l’abonné n’aura pas voyagé.

 Je vous joins le support qui va être adressé par mail aux abonnés.

 Cordialement

Dominique NORMANT
Directeur Industriel et Commercial
TER Picardie

Modalités dédommagement BVS

Vous pouvez suivre les réponses à cette entrée par RSS 2.0 Vous pouvez laisser un commentaire, or trackback.

3 Réponses

  • Vince says:

    Bonjour,

    A quand un rassemblement des passagers un soir à gare du nord ?
    Du style vers 17h35 pour réclamer le retour de tous nos trains ?
    Y a marre de cette expérimentation, y en a marre des mensonges de la SNCF (de M. Sanchez dans le bureau de M. Gerwec ou bien de M. Aelvoet : http://www.echo-regional.fr/2014/09/26/ca-coince-sur-les-rails/#treagir ).
    Je crois que via votre association, via le blog maligne TER Beauvais – Paris, via tous vos contacts nous pouvons faire un rassemblement d’envergure pour réclamer la fin de cette expérimentation.
    Si on montre une unité entre les conducteurs et nous usagers, alors nous pouvons faire changer les choses.
    Il faut aussi demander à Messieurs Sanchez et Gerwerc de venir, de s’expliquer et leur demander des comptes.

    Pensez-vous que c’est faisable dans les prochains jours ?
    Cordialement

    • Alexis says:

      Bonjour Vince,
      je suis vraiment effaré par ce que je viens de lire dans cet article !
      Les usagers devraient donc se satisfaire d’avoir « seulement » quelques trains supprimés quotidiennement ?
      C’est occulter totalement ce que subissent non seulement les utilisateurs de ces trains, qui peuvent perdre une heure de plus par jour dans les transport en plus de devoir s’entasser dans des rames bondées, mais aussi les conditions de trajet insupportables que vivent les usagers habituels des trains encadrants !
      En tout cas bravo au maire de Chambly pour sa prise de position.

      J’ai bien peur que tout soit fait pour que la majorité des usagers, qui étaient défavorables à l’EAS, en viennent à haïr les conducteurs qui luttent contre cette mesure. En effet, pourquoi la SNCF n’arriverait-elle pas à trouver deux cadres traction supplémentaires pour couvrir ces trains ? Et pourquoi ces cadres sont-ils systématiquement deux en cabine alors qu’ils seraient largement assez nombreux pour assurer un plan de transport normal s’ils appliquaient réellement l’EAS ???
      Diviser pour mieux régner ?
      Ce sont des questions qui resteront sans réponse.

      Il est possible et souhaitable de lancer un rassemblement à Paris-Nord, mais encore faut-il que de nombreux usagers y participent et que le message soit clair : arrêter cette expérimentation pour retrouver un service normal.
      On en discute par mail si vous voulez.

      Cordialement,
      Alexis.

  • Noemie says:

    Merci pour l’info !
    Indemnisation pour septembre aussi ? Car la grève n’est pas terminée !

    Question de Stéphane sur le blog maligne-ter.com très intéressante :

    Stéphane
    25 septembre 2014 à 08:31

    J’ai une petite question concernant l’absence de titre de transport: Il me semble avoir entendu, il y a longtemps de cela, que les personnes sans titre de transport valide ne sont pas assurés en cas d’accident durant le trajet.
    Est-ce que quelqu’un peut confirmer?

    Avez vous une réponse sur ce sujet ? Merci



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *