Header

Gare de Creil: correspondances degradees, parking EFFIA sature

13 novembre 2012 | Posté par Lutece dans Actualités

Bien sûr, la saturation du parking Effia de Creil est liée au nombre de voyageurs journaliers de la gare, mais l’aggravation de la situation est due à la détérioration des correspondances à Creil.

Ainsi, depuis décembre 2011, les correspondances entre les trains venant de Paris ou d’Amiens et la ligne Creil- Creil -Persan ne fonctionnent plus, laissant les voyageurs « en carafe » en gare de Creil. Des bus sont certes proposés en remplacement, mais le temps de parcours est doublé par rapport au transport par voie ferrée.

Ce n’est pas mieux pour les usagers de la ligne Creil- -Beauvais. Malgré notre intervention auprès de toutes les instances, nous n’avons pas pu par exemple obtenir une meilleure correspondance pour les voyageurs de Paris- Creil arrivant à 17 h 19, le train pour Beauvais partant à 17 h 16 (3 minutes plus tôt… !).

Les usagers de Chantilly venant d’Amiens ont perdu les trains directs et les correspondances à Creil sont malaisées. Il en va de même pour les usagers de Laigneville et de Liancourt, qui ont vu le nombre de trains directs diminuer et qui se rabattent sur la gare de Creil pour éviter une correspondance dans cette même gare.

L’attente en gare de Creil est d’autant plus pénible que le confort y est toujours aussi limité : malgré les récents aménagements, il n’y a toujours pas de toilettes, les portes ne ferment pas et le hall de gare est beaucoup trop petit aux heures de pointe.

Quelle solution reste-t-il à ces usagers, s’ils veulent rentrer chez eux à une heure décente ? Prendre leur voiture et chercher un stationnement à Creil !
LUTECE a signalé ces insuffisances en décembre 2011 lors de la parution des nouveaux horaires. Nous avons multiplié démarches et pétitions pour améliorer les correspondances et renforcer l’offre sur les « petites » lignes (en particulier, Creil-Pontoise et Creil-Beauvais). Si l’association a pu obtenir des améliorations sur la desserte de Laigneville et de Liancourt et la mise en place de bus sur Creil-Persan. Les difficultés persistent et ne seront levées que grâce à une refonte des horaires que nous réclamons instamment. Une meilleure desserte des lignes de rabattement est d’autant plus urgente que le centre-ville de Creil est le lieu d’un gigantesque embouteillage tous les matins et tous les soirs.

On parle beaucoup dans les médias d’intermodalité , de chaîne de transport (possibilité pour un usager de combiner sans difficulté différents modes de transports : vélo, car, bus, train, RER). Cette idée d’intermodalité est certes fondamentale pour que les voyageurs renoncent au confort de leur voiture, mais comment pouvons nous y croire lorsque le minimum – à savoir les correspondances en gare – n’est pas ou est mal assuré ?

LUTECE, qui rassemble des usagers de l’étoile de Creil, fait de ce dossier un de ces axes prioritaires et appelle les usagers à la rejoindre pour peser sur la SNCF et le Conseil régional.

Vous pouvez suivre les réponses à cette entrée par RSS 2.0 Vous pouvez laisser un commentaire, or trackback.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *