Header

TER Paris – Creil de 18h22 : LUTECE et la FNAUT Picardie interpellent de nouveau le Secrétaire d’Etat aux transports

23 mars 2015 | Posté par Lutece dans Actions en cours

                                                                                 A Monsieur le Secrétaire d’Etat chargé des Transports

 

Creil, le 22 mars 2015

Objet : Création TER Picardie 18h22

Monsieur le Ministre,

Dans un courrier qui vous a été adressé en octobre 2014, nous vous avions alerté sur le risque de surcharge important que faisait peser la mauvaise répartition des trains vers la Picardie, risque résultant de l’attribution du sillon de 18h22 au départ de Paris-Nord à TGV au détriment de TER.

Nos craintes exprimées à l’époque, basées sur le fait que les gares de Creil, Orry-La-Ville et Chantilly ne seraient plus desservies pendant près d’une demi-heure au cœur de la période de pointe étaient parfaitement fondées.
En effet, depuis la mise en place du Service Annuel 2015, le TER Paris – St-Quentin de 18h34, assuré en rame de 776 places, circule pendant près de 30 minutes avec une centaine d’usagers debout à son bord, malgré le report forcé d’une partie des voyageurs sur le TER suivant, dont le taux d’occupation est élevé malgré ses 1370 places.
Les usagers picards sont donc confrontés quotidiennement au choix de subir des conditions de transport très difficiles dans le TER semi-direct de 18h34 ou de se reporter sur le TER omnibus suivant, au prix d’un temps de transport quotidien rallongé.

Nous tenons à souligner le fait que le TER de 18h34 est structurant pour une grande partie de la Picardie.
En effet, en plus de desservir les principales gares de l’Oise et de l’Aisne, ce train permet également des correspondances vers les lignes Creil – Amiens et Creil – Beauvais.
L’impossibilité d’emprunter ce train dans de bonnes conditions s’en trouve d’autant plus pénalisante.

La SNCF n’a pas trouvé de solution permettant aux usagers de se déplacer dans des conditions de confort et de sécurité acceptables avec le matériel roulant et les infrastructures dont elle dispose sans la mise en place du TER de renfort Paris – Creil de 18h22, dont nous rappelons qu’il était initialement prévu au projet de Service Annuel 2015.

Nous souhaitons bien évidemment qu’une solution soit trouvée pour satisfaire les clients des TGV Paris – Arras mais conformément à l’engagement que vous avez pris dans votre réponse du 9 décembre 2014, il nous paraît indispensable et urgent, pour tenir compte de l’intérêt du plus grand nombre, de revenir sur votre décision en permettant la création du TER de 18h22 afin que les usagers de Picardie puissent enfin bénéficier de conditions de transport correctes.

En espérant que ce courrier recevra toute votre attention, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de notre haute considération,

Alexis Cosma, Président de l’association LUTECE
Christiane Dupart, Présidente de la FNAUT Picardie

Vous pouvez suivre les réponses à cette entrée par RSS 2.0 Vous pouvez laisser un commentaire, or trackback.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *