Header

Une nouvelle grille horaire, mais la galere persiste pour les usagers

9 décembre 2012 | Posté par Lutece dans Actualités | Nos communiqués de presse

Trains surchargés, retards récurrents, trains supprimés, information déficiente, contrôles intempestifs.

LUTECE a bataillé toute l’année contre les nouveaux horaires : le « cadencement ». La SNCF nous avait présenté l’arrivée des nouvelles grilles 2012 sous des couleurs très attrayantes, or quel est le bilan après un an d’expérience ? Des trains bondés, voire supprimés, des retards récurrents, une information déficiente, des correspondances à l’arrachée, etc

LUTECE a lancé des pétitions (2000 signatures !), instruit des dossiers, participé à de nombreuses réunions de concertation avec le Conseil Régional et la SNCF et nous avons obtenu quelques améliorations significatives de la grille grâce aux dossiers présentés à la cellule médiation : extension de la desserte de Liancourt, de Laigneville, de Chantilly et d’Orry-la-Ville, création d’un train le matin à Compiègne et, plus globalement, amélioration de l’offre le samedi.

Mais les zones d’ombre demeurent : le positionnement des trains reste inadapté aux besoins : trains très rapprochés suivis de « trous horaires » et ce, en heures de pointe. Cette organisation entraînera cette année encore des surcharges sur les trains les plus pratiques pour les usagers (le 17 h 49 au départ de Paris par exemple). De plus, les correspondances restent mal assurées à Creil vers Beauvais, Pontoise ou Chantilly pour les voyageurs qui viennent d’Amiens ou de Paris.

 

Ce que nous demandons, c’est le plus rapidement possible :

  • Une refonte de la grille en concertation avec les usagers, les mieux à même de cibler les « bons » horaires.

  • Une vraie maintenance du matériel : Les incidents sont souvent dus à des pannes et malgré toutes les promesses qui nous ont été faites, la maintenance ne progresse pas.

  • Un personnel suffisant, que ce soit dans les trains (« attente de personnel » est un motif courant de retard) ou dans les gares où l’attente aux guichets est insupportable certains jours, sans parler du voyageur qui se retrouve devant une gare fermée !

Pour mieux étayer les difficultés et les exigences des usagers et ainsi mieux représenter les usagers devant les différentes instances, l’association LUTECE propose une expérimentation : Les TEMOINS DE LIGNE. Elle va demander aux adhérents ou usagers volontaires d’être les témoins d’une ligne ou d’un train et de noter au jour le jour sur des fiches ad hoc les différents incidents. Cela permettra à l’association d’avoir des éléments très précis (et pas seulement des commentaires rageurs) qui lui permettront de faire des diagnostics réguliers. Une telle expérience existe déjà en Ile-de-France sur l’ensemble des réseaux.

A partir de ces fiches bien informées, LUTECE pourra avoir une meilleure vue d’ensemble, opérer un meilleur suivi et avoir des arguments percutants face à la SNCF et au Conseil Régional.

Vous pouvez suivre les réponses à cette entrée par RSS 2.0 Vous pouvez laisser un commentaire, or trackback.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *