Header

Creil – Beauvais : LUTECE et La FNAUT Picardie demandent une mesure commerciale suite au retard des travaux

4 janvier 2015 | Posté par Alexis dans Actions en cours | Nos communiqués de presse

LUTECE et la FNAUT Picardie demandent que les usagers de la ligne ferroviaire Creil – Beauvais, gravement pénalisés par la durée excessive des travaux ainsi que par le non-respect du délai annoncé, puissent bénéficier d’une mesure commerciale exceptionnelle de la part de la SNCF.

Réponses à notre demande en fin d’article

Pour rappel, la ligne restera fermée jusqu’au 2 février alors que sa réouverture était initialement prévue le 14 décembre 2014 au terme de 5 mois et demi de travaux durant lesquels les trains sont remplacées par des autocars.

Nous ne remettons aucunement en cause la nécessité d’effectuer des travaux de modernisation et de renouvellement du réseau, à condition d’une part, que leur organisation soit étudiée pour limiter autant que possible les désagréments subis les usagers, et d’autre part, que les circulations reprennent à la date annoncée.
Ce chantier est loin d’être un modèle en la matière : la reprise des circulations est retardée d’un mois et demi malgré la très longue période de fermeture continue de la ligne, décidée par RFF pour limiter le coût des travaux, qui succède par ailleurs à une interruption d’un mois en juillet 2013.
Nous déplorons que des économies à très court terme soient réalisées au détriment de l’intérêt des usagers, au risque de provoquer une baisse durable de fréquentation de la ligne, donc une diminution des recettes pouvant porter atteinte à son développement. 

> Courrier adressé à la direction régionale SNCF, transmis aux Conseil Régional et aux élus locaux concernés.

> Courrier de soutien de Jean-Pierre Bosino, Sénateur de l’Oise et Maire de Montataire Page 1Page 2

> Réponse de Daniel Beurdeley, Vice Président du Conseil Régional chargé des Transports

> Réponse de Dominique Normant, Directeur Industriel et Commercial SNCF TER Picardie

Vous pouvez suivre les réponses à cette entrée par RSS 2.0 Vous pouvez laisser un commentaire, or trackback.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *