Header

Quel avenir pour la ligne Creil <> Persan <> Pontoise ?

28 septembre 2015 | Posté par Alexis dans Actions en cours | Actualités

Cette branche de la Ligne H exploitée par SNCF Transilien sous l’autorité du STIF (Région Ile de France) ne compte que deux gares et une halte en Picardie, dont le service commercial est quant à lui géré par TER Picardie.

Une ligne peu attractive et défaillante : 

La vétusté du matériel, le plus âgé circulant en IDF et en Picardie, provoque périodiquement de nombreuses suppressions alors que la fréquence de desserte est très faible pour une ligne à vocation périurbaine dont les trajets sont généralement proches de 15 minutes : 1 train par demi-heure entre 7h et 8h, et un unique train par heure en période de pointe du soir, ce qui permet peu de correspondances à Creil dans un délai acceptable avec les bus, TER ou Intercités.
L’information en gare est également déficiente : il n’existe pas d’afficheur dans les points d’arrêts picards, les annonces sont passées par Persan ou par Creil suivant le sens de circulation, à condition toutefois que les agents en poste se souviennent que cette ligne existe (malgré nos rappels réguliers) !

Les action entreprises par la SNCF et par le STIF :

LUTECE et la FNAUT Picardie échangent régulièrement sur les problématiques de cette ligne avec le transporteur et son autorité organisatrice.

En attendant mieux…
L’arrivée d’une rame de réserve et le remplacement des trains en plus mauvais état par des éléments en provenance d’autres lignes, rendu possible par les livraisons de matériel neuf, ont permis de réduire le nombre d’incidents, mais la situation n’est toujours pas satisfaisante.
La direction de la Ligne H annonce avoir créée des « équipes volantes » de dépannage à Persan et retravailler les itinéraires des autocars de substitution, malheureusement utilisés bien trop souvent !

A moyen terme :
Un matériel neuf  dit « Francilien » ou Z50000, identique à celui qui équipe le reste de la Ligne H, à été commandé par le STIF en juillet 2014 dans le but de remplacer intégralement les trains actuels. Son déploiement est prévu à partir de décembre 2016.
Il nécessitera cependant d’effectuer au préalable des travaux d’adaptation de l’infrastructure.
Les quais devront en effet d’êtres rehaussés et un système vidéo doit être installé pour permettre au conducteur d’effectuer lui-même le service voyageur. Vous l’aurez compris, ces nouveaux trains marqueront malheureusement la fin des chefs de bord sur la ligne, comme c’est le cas sur toutes les lignes franciliennes dès que le matériel le permet.
D’après le STIF, ces travaux seront effectués sur deux week-ends en juin/juillet 2015.

A long terme :
Le projet de liaison ferrée Picardie – Roissy est susceptible de susciter un regain d’intérêt pour cette ligne de la part de la Région IDF.
Elle permettra en effet aux habitants du Val d’Oise de rejointe aisément le pôle de Roissy-CDG et sa gare TGV, il sera alors d’autant plus pertinent de développer cette relation afin de proposer des correspondances efficaces à la fois vers Paris-Nord et vers Roissy.
Ce service est actuellement assuré par des autocars au départ de la gare de Persan-Beaumont.

Vous pouvez suivre les réponses à cette entrée par RSS 2.0 Vous pouvez laisser un commentaire, or trackback.

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *