Header

Réorganisation des tâches des chefs de bord – Courrier de la FNAUT Hauts-de-France

25 juin 2017 | Posté par Alexis dans Actions en cours | Actualités

Réorganisation des tâches des chefs de bord
Des risques supplémentaires pour la sécurité des usagers et la régularité des trains?

Dernière minute : nous apprenons que le préavis de grève régionale relatif à ce projet, qui devait courir à partir du 30/06 a été levé !
Les cheminots estiment en avoir obtenu une modification suffisante du projet de réorganisation. Tous les chefs de bord pourront en effet continuer à assurer leurs missions de sécurité dans les trains. C’est mieux pour tout le monde !
Mais finalement non, la direction SNCF a décidé de ne pas appliquer l’accord signé jeudi dernier et de maintenir le projet tel quel… A suivre donc ! 

Courrier de la FNAUT Hauts-de-France à Monsieur Franck Dhersin, Président de la Commission Transports

Monsieur le Président,

Nous souhaitons revenir vers vous à propos de la réorganisation des tâches des chefs de bord, sujet que nous avons abordé rapidement lors de notre réunion du vendredi 23 juin.

Nous avons en effet appris qu’à partir du 2 juillet 2017, les chefs de bord présents sur les matériels les plus récents vont perdre leur fonction de sécurité sur les trains qu’ils accompagnent. En cas d’incidents importants, le chef de bord ne sera plus désigné pour porter assistance au conducteur comme il peut le faire aujourd’hui. Il n’aura plus que des missions commerciales et toute la gestion de la sécurité en cas d’incidents sera reportée sur le conducteur.

  • Impossibilité de se substituer au dispositif dit de « l’Homme mort » en cas de défaillance de ce dernier (système qui actionne le freinage du train en cas de malaise du conducteur)
  • Impossibilité d’assistance au conducteur en cas d’incidents lourds (obstacles sur la voie, dommages lourds sur le matériel, déraillements…) et de défaillance de ce dernier
  • Qui veillera aux procédures en cas d’arrêts en pleine voie et de fortes chaleurs (aération de la rame par l’ouverture des portes ou l’évacuation temporaire de la rame) qui sont actuellement à la charge des chefs de bord ?

Nous pensons que la SNCF doit expliquer ce qui motive cette réforme et garantir que cette dernière soit sans conséquence sur le service apporté aux usagers.
Outre les risques évoqués ci-dessus, nous craignons en effet que cette réorganisation qui va cantonner les chefs de bord à des missions uniquement commerciales soit un pas de plus vers la généralisation de l’accompagnement non systématique des trains.

Nous avons rappelé à plusieurs reprises notre souhait de maintenir, à bord des trains, des agents formés et désignés pour effectuer l’ensemble des tâches relatives à la sécurité, l’information et la prise en charge des usagers. Notre position n’a pas changé sur ce sujet.

En espérant que vous pourrez nous rassurer et que tout sera fait pour la sécurité des voyageurs, je  vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de mes sincères salutations.

 

Vous pouvez suivre les réponses à cette entrée par RSS 2.0 Vous pouvez laisser un commentaire, or trackback.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *