Header

Tarification régionale et billettique : la FNAUT Hauts-de-France interroge le Conseil Régional HdF

9 avril 2019 | Posté par Alexis dans Actions en cours | Actualités

                                                                                                                                   Le 9 avril 2019

                                                                         A Monsieur Franck Dhersin, Vice-président aux transports

 Monsieur le Vice-président,

Nous avons bien reçu votre courrier sur la tarification et la vente des billets à bord et nous vous en remercions. En réponse à celui-ci, nous nous permettons de vous adresser un ensemble de questions complémentaires que vous trouverez ci-dessous.

La carte de réduction TER Hauts de France est arrivée, et nous nous en réjouissons car elle devrait favoriser l’utilisation du train dans notre région, puisqu’elle s’adresse à tous les voyageurs et jusqu’à trois de leurs accompagnants. Nous avons apprécié la prise en compte des détenteurs de Pass Evasion et Pass Grand TER, qui ont pu bénéficier dès le 1er avril de conditions favorables pour obtenir une carte TER Hauts-de-France à tarif réduit, voire entièrement gratuite.

Néanmoins, suite aux sollicitations d’usagers, nous revenons vers vous pour obtenir des informations complémentaires, et vous signaler également des anomalies pour l’achat des billets en ligne.

1 – Nous avons appris avec satisfaction que les porteurs de cartes de réduction nationales SNCF en cours de validité pourront bénéficier gratuitement des cartes de réduction TER Hauts-de-France. Les informations officielles à ce sujet ont été mises en ligne ce lundi 09 avril en soirée. Cependant, les personnes ayant acheté une carte TER Hauts-de-France au début du mois d’avril pourront-elles être remboursées de leur achat ? Nous en avons eu une confirmation orale mais l’information est-elle parvenue aux guichets ?

2 – Il est écrit sur la carte de réduction que cette dernière est « non valable sur Transilien ».
Or, d’une part, certaines gares des Hauts-de-France sont desservies uniquement par les trains Transilien des lignes H, J, K et P. Il ne nous semblerait pas juste que ces usagers ne puissent pas bénéficier des réductions accordées par la carte TER Hauts-de-France.
D’autre part, malgré cette notification, les distributeurs TER (DBR) et l’application SNCF proposent bien des trajets au départ et à l’arrivée de ces gares et points d’arrêts au tarif réduit lié à la carte TER Hauts-de-France. Il y a là une incohérence majeure entre la billettique et les conditions décrites. Ces gares relèvent d’ailleurs de la billettique TER.

Pour votre bonne information, vous trouverez ci-dessous la liste exhaustive des gares et points d’arrêts concernés :
RER D : La Borne Blanche
Transilien H : St-Leu D’Esserent, Précy sur Oise, Boran sur Oise
Transilien K : Ormoy Villers, Nanteuil le Haudouin, Le Plessis Belleville
Transilien P : La Ferté Milon, Mareuil sur Ourcq ; Chézy sur Marne, Nogent l’Artaud
Transilien J : (Gisors), Trie-Château, Chaumont-en-Vexin, Liancourt-Saint-Pierre, La Villetertre

Il nous semblerait également très souhaitable que, dans le cas des gares des Hauts-De-France desservies à la fois par des TER et des Transilien, le tarif réduit lié à la carte Hauts-de-France s’applique dans l’ensemble des trains, puisque les usagers utilisent indifféremment l’un ou l’autre train.
Les gares concernées par ce cas précis sont les suivantes :
Creil, Chantilly, Orry-La-Ville, Crépy en Valois, Château-Thierry

Serait-il possible de préciser, et si besoin de rectifier, les conditions d’utilisation des cartes de réduction, afin que ces dernières soient valables au départ et à l’arrivée de l’intégralité des gares et des points d’arrêt situés sur le territoire des Hauts-de-France ? Dans ce cas, il conviendrait que la SNCF en informe les agents pour que les usagers ne se trouvent pas en situation difficile.

De la même manière, nous comprenons difficilement que les usagers des Hauts-de-France à destination et en provenance de la région Grand Est soient exclus à la fois des réductions apportées par la carte TER Hauts-de-France, mais aussi de celles apportées par les cartes Primo et Presto de la région Grand Est. Est-il encore possible qu’un arrangement soit trouvé avec la région Grand Est pour que les usagers, par exemple, de la ligne Laon – Reims puissent bénéficier de cette carte de réduction, comme ils bénéficient déjà, par exemple, de l’abonnement de travail Picardie Pass Actifs ?

Nous attirons également votre attention sur la complexité de la tarification, qui fait qu’un billet Rouen->Lille coûtera désormais deux fois plus cher qu’un billet Lille->Rouen, dans la mesure où la réduction liée à la carte TER Hauts-de-France ne s’appliquera que dans un seul des deux sens possibles. Nous souhaiterions donc que, durant une période transitoire d’adaptation de plusieurs semaines, les agents SNCF fassent preuve de tolérance et de compréhension à l’égard des usagers, qui peuvent se sentir désorientés par ces modifications successives des conditions tarifaires sur le réseau régional, et bientôt sur le réseau national (avec la mise en œuvre des cartes Avantage).

Par ailleurs, afin d’améliorer la visibilité et la facilité d’accès aux tarifs réduits sur l’application SNCF, il est souhaitable que ces tarifs, actuellement accessibles uniquement dans la rubrique achats de billets et après plusieurs manipulations, soient disponibles directement depuis la recherche d’itinéraires et les « itinéraires favoris » de l’application.  Nous souhaitons également que les cartes de réduction et les tarifs réduits Hauts de France soient disponibles sur le site et l’application Oui.SNCF ainsi que sur les bornes Libre Service SNCF.

De manière plus générale, en ce qui concerne l’achat des billets :

1 – Depuis le 1er avril, les trajets des Hauts-de-France vers la gare de Persan-Beaumont, qui est desservie par les TER et permet de nombreuses correspondances aux habitants de la région, ne sont plus disponibles sur le site et l’appli Oui.SNCF. Ces relations ne figurent même plus dans le moteur de recherche.
Il conviendrait d’opérer le rétablissement de ces parcours TER sur l’intégralité des systèmes de vente.

2 – Nous rappelons d’ailleurs que les gares des Hauts-de-Frances desservies uniquement par des trains Transilien ne figurent ni sur les bornes libre service, ni sur les distributeurs Transilien, ni sur le site et l’appli Oui.SNCF. Il est ainsi impossible, à l’heure actuelle, d’acheter un titre de transport en ligne pour des trajets au départ ou à l’arrivée de ces gares, et même de connaître simplement le prix d’un titre de transport au départ ou à l’arrivée de ces gares.

Là encore, il convient que la SNCF commercialise les trajets au départ et à l’arrivée de ces gares sur l’ensemble des systèmes de vente nationaux. Les gares concernées par ce dysfonctionnement sont les gares situées en Hauts-de-France des lignes D, H, K, J et P, indiquées dans les listes ci-dessus.

3 – Il n’est pas possible d’acheter un billet avec la carte Ter Hauts-de-France au départ ou à l’arrivée de Sérifontaine, qui est pourtant dans l’Oise. C’est étonnant, car les liaisons dans cette halte ferroviaire mènent vers l’Eure et la Seine-Maritime, qui sont des départements pourtant bien compris dans les destinations autorisées par les conditions d’utilisation de la carte.
Certes, ces gares sont situées aux marges de la région, mais ces lignes innervent des territoires qu’il convient de ne pas oublier.

Nous comptons sur vos services pour lever les ambiguïtés sur l’utilisation de la carte et intervenir auprès de la SNCF pour que site et applications soient améliorés, afin que les voyageurs puissent prendre facilement leurs billets et ne soient pas, à tort, considérés comme fraudeurs.

De manière plus générale, nous tenons à vous adresser les questions et remarques suivantes :

1 – Le succès de la carte TER Hauts-de-France entraînera sans doute une fréquentation accrue des TER, et c’est une très bonne chose. Cependant, pouvez-vous nous assurer que toutes les dispositions nécessaires ont été prises, en ce qui concerne la production du matériel, pour que la capacité des trains mis en service soit adaptée à cette hausse de la fréquentation, en particulier pour le trafic en heures de pointe ?

2 – Si la carte TER Hauts-de-France est intéressante en soi pour les réductions qu’elle accorde, elle risque cependant, à l’avenir, d’augmenter le budget nécessaire à un habitant qui se déplace occasionnellement sur le réseau TER et sur le réseau national, en l’amenant à devoir acheter désormais deux cartes (une régionale, une nationale) au lieu d’une seule jusqu’ici.

3 – Nous déplorons qu’après quatre réunions de concertation durant l’année 2018, il n’y en ait plus eu aucune de programmée durant les trois premiers mois de l’année 2019, et qu’aucune ne nous ait été fixée actuellement. Nous aurions pourtant apprécié de faire un point avec vous sur la mise en place de cette nouvelle carte, avant le premier avril, ce qui aurait peut-être évité à la région de devoir statuer en urgence sur la résolution de problèmes qui auraient vraisemblablement pu être anticipés et évités.

Nous aurions également souhaité être sollicités pour concertation sur la mise en place du service annuel 2020, comme nous vous l’avions suggéré à plusieurs reprises durant l’année 2018. Les CoReTer, dont le retour est prévu d’ici deux mois et demi, sont certes l’occasion d’un échange indispensable avec l’ensemble des usagers, mais ils ne peuvent se substituer à une réunion de travail consacrée exclusivement à l’ajustement du service annuel, où les regards croisés de la région, de la SNCF et des représentants des usagers permettent, au minimum, de supprimer à l’avance d’éventuels problèmes à la marge.

 

Nous vous prions de bien vouloir agréer nos salutations les meilleures.

Michel Magniez, président de la Fnaut Hauts-de-France
Christiane Dupart, vice-présidente de la Fnaut Hauts-de-France

Vous pouvez suivre les réponses à cette entrée par RSS 2.0 Vous pouvez laisser un commentaire, or trackback.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *